Publications
Recherche
Recherche
 ↑  
Vie Culturelle
Quoi de neuf sur le Site?
(depuis 12 jours)
 ↑  
Calendrier
 ↑  
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Recopiez les 0 caractères du code ci-dessus selon les positions indiquées ci-dessous :
 ↑  
Modérateur
Votre Espace Abonné

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>

 ↑  
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

 ↑  
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.neufhistoire.fr/data/fr-articles.xml

Mercredi 27 janvier 2016

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE 9ème HISTOIRE

Il y avait une bonne centaine de personnes ce mercredi soir pour assister à l’assemblée générale de 9ème Histoire, salle du Conseil de la mairie du 9e! L’événement allait en effet être d’importance.

P1060649 - copie.JPG  P1060641 - copie.JPG

Ce furent d’abord les traditionnels mots d’accueil du président, Jean Aubert, et le rapport moral du secrétaire général qui se sont félicités tous deux de l’attractivité qu’exerce l’association auprès d’un nombre toujours plus grand d’adhérents. Le soutien de la mairie fut aussi rappelé avec cette médaille remise à notre association lors de la cérémonie des vœux, en tant que « force vive » de l’arrondissement sur le plan culturel.

Certes les tragiques événements de l’année écoulée ont eu comme conséquence pour nous de voir les mesures de sécurité nettement renforcées, avec notamment la réduction des effectifs de nos groupes lors de nos visites. Nous avons cependant essayé de satisfaire au mieux nos adhérents en dupliquant celles-ci autant que possible.
Ces visites furent particulièrement nombreuses en 2015 en dépassant la dizaine ! Nos conférences ont également attiré un vaste public quel que soit le sujet traité, par la qualité même de nos intervenants.

Hélène Tannenbaum donna ensuite un aperçu du programme très varié envisagé durant l’année 2016, à commencer par une visite du Palais du Luxembourg, organisée tout récemment et programmée en février.

Dominique Piquemal, notre estimée trésorière depuis l’origine de 9ème Histoire, présenta avec sa clarté habituelle les comptes parfaitement en ordre de l’association, qui constatent notamment de bonnes rentrées des cotisations d’adhérents.

Moment important de la réunion lorsque Jean Aubert annonça trois départs, à leur demande, de membres du conseil d’administration. C’est ainsi qu’il informa l’assistance avec une certaine émotion de sa décision de démissionner de la présidence qu’il exerçait depuis 2008, estimant qu’après huit années d’exercice, il était temps de passer le relais à d’autres.
Puis il annonça le départ de Dominique Piquemal en tant que trésorière, qu’il remercia chaleureusement pour son action pendant ses quinze années d’exercice d’une fonction prenante dont elle souhaitait être déchargée depuis quelque temps.
Enfin, il informa l’assemblée du départ d’Anne Cueille, autre administrateur, à l’aide précieuse lors des opérations de pointage de nos assemblées générales, qui avait manifesté également son intention d’abandonner ses fonctions.

P1060625 - copie.JPG  P1060626 (1) - copie.jpg
 C
laude MIGNOT & Jean AUBERT                                                                        Daniel DAWINT & Dominique PIQUEMAL

Notre conseil d’administration se devait alors de se renforcer ! Jean Aubert présenta donc deux nouveaux candidats issus des membres de 9ème Histoire et résidant dans l’arrondissement. Claude Mignot d’abord, éminent universitaire aux nombreuses publications, particulièrement dans le domaine de l’architecture dont il est un grand spécialiste. Daniel Dawint ensuite, adhérent fidèle de 9ème Histoire depuis de longues années, qui apportera une solide expérience acquise au sein d’autres associations. Ces candidatures furent approuvées par l’ensemble de l’assistance.
Vint alors le moment pour le conseil d’administration de se retirer quelques minutes - dans la « cuisine sixtine » pour reprendre l’expression de notre président ! - afin de désigner son nouveau bureau exécutif avec la nomination de Claude Mignot comme président et Daniel Dawint comme trésorier. Le tout nouveau président prit alors la parole pour remercier l’assistance de sa confiance et marquer sa volonté de développer encore le rayonnement de l’association.

CM.jpg  P1060681.jpg
             
Claude MIGNOT                                          Françoise ROBERT au cours de sa présentation de Sem

Il était temps avant le traditionnel pot final, de laisser Françoise Robert présenter l’oeuvre d’un illustrateur et caricaturiste talentueux, Sem, qui a traversé la Belle Époque puis les Années Folles, propos  illustré par une sélection d’une production riche et souvent mordante.

De son nom, Georges Goursat, ce natif de Périgueux « monta » à Paris en 1900 au moment de l’Exposition Universelle, en prenant comme nom d’artiste Sem, rappel de son respect envers un de ses maîtres, Amédée de Noé - dit Cham - et en référence aux fils de Noé.

Personnage curieux de tout, qui fréquenta la haute société parisienne de l’époque, qui voyagea beaucoup en Angleterre, il rencontra même Edouard VII, Sem croqua à l’envi tout ce « grand » monde avec extraordinaire un talent de caricaturiste.

Sem peut sans doute être considéré comme le Cabu de l’époque rappela Françoise Robert en présentant la large palette de son œuvre où les hommes en jaquette et huit reflets étaient légion ! Étonnant document  sur l’atmosphère de cette période, du moins d’une certaine frange de la population où se côtoyaient des personnages comme l’aérostier Santos Dumont, André Citroën, mais aussi Robert de Montesquiou, cousin de la belle comtesse Greffulhe, Anna de Noailles, Colette et tant d’autres…

Il dessina pour la presse et collabora ainsi au Journal dont Le Tellier était le directeur, mais aussi au Gaulois, au Figaro

Sem-Danse_4.jpg Letellier&Mme.jpg

Il se représenta souvent sur ses dessins, ironique observateur de la société qui l’entourait et l’avait accepté. Sa production foisonnante fait aujourd’hui le bonheur des salles de vente et des antiquaires. On trouve, par exemple, beaucoup de ses lithos au restaurant Le Petit Riche [1]!   

Il publia également un grand nombre d’albums où figurent les « cocottes » des boulevards comme Émilienne d’Alençon, Polaire ; il croqua aussi des lieux comme l’Hôtel de Paris à Deauville, le bar à la mode du Traktir dans le XVIe arrondissement ou encore le wagon restaurant du Paris-Nice.

Françoise Robert nous montra enfin l’évolution que connut Sem notamment comme dessinateur illustrant la guerre durant la sombre période de 14-18, relayée ensuite par la peinture des Années Folles avec ses danseurs un peu ridicules et ses danseuses au rythme effréné !
Une sympathique évocation qui ravit l’assistance après une assemblée générale bien remplie.

Emmanuel FOUQUET

     

          

   

  

 

[1] La mémoire et l’œuvre de Sem sont commémorées par l’Association SEM 163, rue de Charenton 75012 Paris.


Date de création : 29/01/2016 : 14:31
Catégorie : - Echos du Terrain
Page lue 408 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

 

Réalisation: ParC Design

Images b andeaux tête et pied de page:
Bibliothèque Nationale de France – Site Richelieu -
(Détail de la charpente métallique de la salle de lecture Labrouste)
© Daniel Bureau


© 9ème Histoire 2001-2018