En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 

Publications

Recherche

Recherche
 ↑  

Vie Culturelle

Quoi de neuf sur le Site ?

(depuis 12 jours)
 ↑  

Calendrier

 ↑  

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
 ↑  

Modérateur

Votre Espace Abonné


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>

 ↑  

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

 ↑  

Visite du Sénat

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.neufhistoire.fr/data/fr-articles.xml

LE PALAIS DU LUXEMBOURG

C’est grâce au parrainage d’un sénateur, comme c’est la coutume, qu’un groupe de quarante personnes de 9ème Histoire a pu visiter, le 22 février dernier, le Palais du Luxembourg où siège le Sénat.

Dans la Cour d’Honneur, notre conférencière, Corinne, qui se présente comme « agent » du Sénat, rappelle brièvement l’histoire des lieux. :

03_Senat_02_16.jpg02_Senat_02_16.jpg

Après la mort de Henri IV, Marie de Médicis, reine et régente, mère du futur roi Louis XIII, lassée de la vie agitée du Louvre et nostalgique de sa Toscane natale, décide de faire l’acquisition d’un vaste domaine ayant appartenu à François de Luxembourg et de s’y faire élever un somptueux palais agrémenté de jardins rappelant ceux de Boboli.
La construction du Palais, confiée à l’architecte Salomon de Brosse, commence en 1615 pour s’achever quinze ans plus tard, en 1630.

Pendant cent soixante ans, le Palais servit de demeure aux membres de la famille royale.

Au temps de la Révolution Française, il fut, pour un moment, transformé en prison, avant d’être affecté au Directoire (1795) puis au « Sénat Conservateur » (1799).

Au XIXe siècle, il dut subir de grands remaniements architecturaux pour mieux faire face à sa vocation parlementaire. C’est à l’architecte Jean-François Chalgrin (1739-1811) qu’on doit  les réaménagements intérieurs réalisés entre 1799 et 1805. A partir de 1814 le Palais abrita la Chambre des Pairs et leur nombre étant en accroissement constant, l’espace vint à manquer et des travaux d’agrandissement furent confiés à Alphonse de Gisors (1796-1866) qui fit avancer de trente mètres sur le jardin la face sud de l’édifice pour pouvoir construire la bibliothèque et la Salle des Séances actuelles.

Après la chute de l’Empire, le Palais abrita d’abord la Préfecture de la Seine, puis le Sénat de la IIIe République, avant d’être occupé, en 1940, par la Luftwaffe. En 1946, s’y tint le Conférence de la Paix.

Depuis 1958, il est devenu le siège du Sénat de la Ve République.

14_Senat_02_16.jpg 15_Senat_02_16.jpg 16_Senat_02_16.jpg

Après ce résumé historique le groupe pénétra dans le bâtiment et commença la visite par l’une des plus somptueuses salles, la Salle du Livre d’Or, aménagée en 1816-1817 par l’architecte Baraguey et contenant des peintures et des lambris provenant des appartements de Marie de Médicis. La visite se poursuivit par la Galerie sud avec une magnifique vue sur les jardins du Luxembourg, lieu ouvert au public, géré et entretenu non pas par la ville de Paris, mais par le Sénat.

Nous sommes ensuite entrés dans l’Hémicycle, construit entre 1834 et 1841 par l’architecte Alphonse de Gisors et composé de deux hémicycles, l’un où siègent les sénateurs et l’autre destiné à accueillir  le Président du Sénat, ses secrétaires et la tribune de l’orateur .

08_Senat_02_16.jpg  09_Senat_02_16.jpg  10_Senat_02_16.jpg
L'hémicycle du Sénat

Là, notre conférencière nous rappela le fonctionnement et les missions de l’institution : 
Les 348 sénateurs sont élus au suffrage universel indirect (c'est-à-dire par les grands électeurs) pour un mandat de six ans et sont renouvelables par moitié tous les trois ans. Contrairement à la Chambre des Députés, l’assemblée du Sénat ne peut être dissoute ; le président du Sénat est le deuxième personnage de l’État et peut être amené à exercer la fonction de Président de la République, à titre provisoire, en cas de vacance du pouvoir.

Le rôle du Sénat consiste à examiner les projets de lois soumis par le gouvernement, de proposer des lois et  de vérifier que les lois sont bien appliquées.

42_Senat_22_02_16.jpeg  51_Salle-du-livre-d_or.jpg
Salle des conférences                                                              Salle du Livre d'Or

Après avoir quitté l’hémicycle, la visite se poursuivit par la Galerie des Bustes que traverse le Président du Sénat, entre deux rangées de Gardes Républicains, à l’ouverture de chaque séance et par la Salle des Conférences (ancienne Salle du Trône). Cette salle (57 m de long sur environ 11 m de large)  fut réalisée en 1852, à la demande de Napoléon III et réunit l’ancienne salle des Séances et deux salons. Dans la coupole, une peinture de Jean Alaux représente « l’Apothéose de Napoléon Ier » ; aux extrémités Est et Ouest, des culs-de-four de Henri Lehmann relatent des événements de l’histoire de France

Après avoir traversé l’antichambre de la salle d’apparat de Marie de Médicis et la chambre d’apparat elle-même, le groupe gagna l’Escalier d’Honneur construit entre 1800 et 1803 par l’architecte Chalgrin, sa voûte est décorée de rosaces et de caissons et les parois latérales ornées de huit tapisseries des Gobelins.

La visite s’acheva au pied de l’escalier où notre conférencière se proposa de prendre une photo de « famille » du groupe qui quitta le Palais du Luxembourg enchanté de sa visite ; notre guide était elle aussi ravie de s’être adressé à un public aussi attentif, motivé et avide de culture.

Seul regret, ne pas avoir visité la Bibliothèque dont les plafonds sont l’œuvre de Delacroix, il faudra revenir au Sénat pour les Journées du Patrimoine ! 

Senat_22_02_16.jpg  


 

Hélène TANNENBAUM


Date de création : 28/02/2016 • 16:54
Catégorie : - Echos du Terrain
Page lue 862 fois


Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

 

Réalisation: ParC Design

Opéra Garnier
© D. Bureau


© 9ème Histoire 2001-2019