Publications
Recherche
Recherche
 ↑  
Vie Culturelle
Quoi de neuf sur le Site?
(depuis 12 jours)
 ↑  
Calendrier
 ↑  
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Recopiez les 0 caractères du code ci-dessus selon les positions indiquées ci-dessous :
 ↑  
Modérateur
Votre Espace Abonné

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>

 ↑  
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

 ↑  
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.neufhistoire.fr/data/fr-articles.xml

PARIS AU PIED DU MUR: « CRÉDIT DES 10 MILLIONS »
Décoration murale et crise économique dans les années 1930

Conférence de Marc Verdure, conservateur du patrimoine, le 3 décembre.


Dans les années 1930, la Ville de Paris lutte contre la crise et le chômage qui l’accompagne en organisant des grands travaux destinés à donner de l’ouvrage aux artistes et artisans de la capitale.
Une dizaine de groupes scolaires sont ainsi construits entre 1932 et 1934 et des décors leur sont adjoints grâce à un emprunt exceptionnel de 10 millions de francs.



Farandole.jpg
"La Farandole" de Maurice Guy-Loë (Ecole de filles Blvd Davout - 1933) © Fonds photo Roger Viollet / Petit Palais

MV.jpgCette politique, qualifiée à l’époque d’« outillage municipal » par les élus parisiens, est illustrée par une documentation archivistique abondante et inédite, ainsi que par un certain nombre d’esquisses réalisées lors des concours.
Après une analyse du contexte artistique et politique de l’époque et un état des lieux des années 30 marquées par la crise économique, le chômage de masse, Marc Verdure a rappelé la réaction politique parisienne en soulignant qu'elle s'était inspirée de l'action de Paul Baudoüin sur les programmes décoratifs scolaires dans les années 1920. Il a décrit avec beaucoup de clarté le programme de grands travaux adopté par la Ville de Paris en réponse à la crise, la genèse du projet et ses enjeux poiitiques et sociaux.

Marc Verdure a surtout décrit et montré le résultat de ses recherches sur les différents chantiers des écoles de la rue St Martin (3e), de la rue Clauzel (9e), de la rue Jomard (19e), le groupe scolaire de la rue Dupleix (15e)... Puis il a esquissé le bilan de cette politique et en a établi le bilan artistique.

Une conférence passionnante sur un sujet méconnu de la vie du Paris d'avant-guerre dont les traces subsistent, malheureusement souvent menacées par les travaux de rénovation ou de mise aux normes des locaux scolaires.

travail_feminin.jpg    Dist_Prix.jpg
Le travail féminin (Maurice Barbey, 1933) Ecole de la rue Küss                  Palmarès 1935 (Distribution des prix) 
       © Petit Palais et  G. Méric/Petit Palais

           

     


 


Date de création : 04/12/2014 : 21:24
Catégorie : - Echos du Terrain
Page lue 515 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

 

Réalisation: ParC Design

Images b andeaux tête et pied de page:
Bibliothèque Nationale de France – Site Richelieu -
(Détail de la charpente métallique de la salle de lecture Labrouste)
© Daniel Bureau


© 9ème Histoire 2001-2018