Publications
Vie Culturelle
Quoi de neuf sur le Site?
(depuis 12 jours)
 ↑  
Calendrier
 ↑  
Recherche
Recherche
 ↑  
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
 ↑  
Modérateur
Votre Espace Abonné
Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe

 ↑  
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

 ↑  
Le Billet 7


LE BILLET DU PRÉSIDENT
 

Mon quartier-Monde

Le matin en prenant mon café, j’aime écouter une émission de R.F.I.  au titre sympathique : Sept milliards de voisins. Mieux encore que New York, Londres ou Berlin, Paris est une ville-monde, un microcosme et un kaléidoscope du village mondial.

Nous connaissons tous, aux abords de notre quartier, la Little India du passage Brady, le quartier japonais et coréen entre la rue Sainte-Anne et la rue Godot de Mauroy, la Little Africa de Château-Rouge, sans oublier, beaucoup plus loin, la plus ancienne Chinatown du 13e. Mais  avec ses quelques 60.000 voisins, dont 13 % d’étrangers selon les statistiques et beaucoup de Français d’origines étrangères, le 9e est aussi, à sa manière, un miroir du monde.

En m’installant dans le quartier il y a près de vingt ans, j’ai découvert très vite cette discrète diversité et le délicieux « vivre-ensemble » qui fait son charme. Longtemps au bout de ma rue, un restaurant turc saluait, sur le trottoir d’en face, un restaurant de cuisine bourbonnaise ; quand ce dernier a fermé, un cuisinier italien est venu s’y installer, et, le soir, avant le coup de feu, il traversait la rue pour fumer une cigarette avec ses voisins turcs. Plus loin, rue Notre-Dame-de-Lorette, la Petite Sirène de Copenhague, très ancienne ambassadrice du Danemark à Paris, fait signe à un restaurant éthiopien installé presque en face.
Ces dernières années des
colombiens se sont installés rue Montholon, complétant la palette des restaurants sud-américains du 9e : quatre argentins, deux brésiliens, un vénézuélien. Mais je ne voudrais pas vous lasser à parcourir cet arc-en-ciel des cuisines du monde, qui depuis quelques décennies s’est substitué à l’exotisme émoussé des restos chinois et des pizzerias italiennes.

En faisant mes courses, je parcours le monde. Si, ne fumant plus, je n’entre plus au tabac du coin tenu maintenant par un couple de chinois comme presque tous les tabacs parisiens, je suis fidèle aux délicieuses maltaises de mon épicier tunisien et aux herbes fraiches de son collègue marocain de la rue des Martyrs. Mon coiffeur, qui était déjà installé rue Saint-Lazare quand j’ai emménagé dans le quartier, est venu d’Iran, et j’aime lire pendant qu’il me coiffe les phrases de sagesse soufie qu’il écrit sur les miroirs de son salon.
Je n’ai pas encore songé à demander au kiosquier de la place Toudouze d’où il est venu, mais est-ce bien nécessaire ? Il me suffit d’emporter son sourire avec le journal du soir.                             

Claude MIGNOT

_______________
 



PROGRAMME DÉCEMBRE 2017

 

_______________


 


Poésie-Detail_Gumery.jpg
Détail du groupe La Poésie (Opéra Garnier) de Charles Gumery

 


Jeudi 14 décembre 2017 à 18 h 30
 


GUMERY & IZAMBARD

SOUVENIRS D'UNE FAMILLE D'ARTISTES DANS LES RUES ET MONUMENTS
DU 9
e ARRONDISSEMENT ET SES ENVIRONS

Une conférence de Marie-Claude Krafft de 9ème Histoire.
 

De la Trinité et de l’Opéra Garnier, au Sud, au château des Brouillards, au Nord. De la villa Médicis au XIXe siècle, aux abords de la butte Montmartre aujourd’hui, sur les traces dans les 8e, 9e, 17e et 18e de quelques personnages de deux « familles d’artistes » dont les itinéraires se sont rejoint au phalanstère de Neuville-sous-Montreuil. Rencontre aussi des arts plastiques et de la poésie autour de Charles et Adolphe Gumery, plasticiens, et de Georges et Pierre Izambard, hommes de lettres associés à la mémoire d’Arthur Rimbaud. C’est ce dont nous parlera justement l’arrière-petite-fille de Georges Izambard lors de cette conférence.

Lieu : Salle du conseil de la mairie du 9e à 18 h 30


Cette conférence est ouverte à tous


_________________

 

 

Réalisation: ParC Design
Bandeau de tête de page: Le Bon Georges, 45 rue St Georges
© Daniel Bureau


© 9ème Histoire 2001-2017