En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 

Publications

Recherche

Recherche
 ↑  

Vie Culturelle

Quoi de neuf sur le Site

(depuis 12 jours)
Articles
 ↑  

Calendrier

 ↑  

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
 ↑  

Modérateur

Votre Espace Abonné


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>

 ↑  

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

 ↑  

Billet 14 - Décembre 2018



LE BILLET DU PRÉSIDENT


 


la-rue-lafayette-et-le-square-montholon.jpg
Antoine Blanchard - Le square Montholon et la rue La Fayette - © Galerie Rehs
 


 


Notre quartier
 


Qu’est-ce qu’un quartier ? Qu’est-ce qui fait que notre quartier est un quartier ? Il y faudrait un livre, mais on peut se risquer à quelques observations, que le lecteur pourra valider, ou écarter.

Un quartier, c’est un territoire, avec ses frontières. Pour nous, elles sont particulièrement nettes : la rue d’Amsterdam à l’Ouest, et la rue du faubourg Poissonnière à l’Est, les boulevards de Clichy et de Rochechouart au Nord, les Grands Boulevards au Sud, du boulevard de la Madeleine au boulevard Poissonnière.

Administrativement seule la rive paire de la rue d’Amsterdam est du 9e, comme seule la rive impaire de la rue du Faubourg Poissonnière, mais pour les passants, c’est toute la rue qui fait frontière, une frontière qui est une artère, que je vois à l’ouest plutôt descendante vers la gare Saint-Lazare, et à l’est plutôt montante vers les hauteurs de Montmartre.

Si, plus que la rue de Maubeuge, la rue La Fayette tranche sur le tissu du quartier par sa largeur et sa longueur, la rue des Martyrs, avec sa première partie la rue du faubourg Montmartre, est sans aucun doute le cœur du 9e, même si elle se poursuit dans le 18e, jusqu’au Martyrium de la rue Le Tac. Elle fonctionne comme une artère irrigant tout l’arrondissement du Sud au Nord, mais elle est plus encore une place de marché, tout en longueur.


Martyrs_1.jpg
La rue des Martyrs.
 


Chacun conviendra aussi que la rue des Martyrs trace une discrète frontière au cœur du quartier, séparant l’Ouest du 9e, plus bourgeois, plus commerçant, et l’Est, plus populaire, plus industriel.

Ce qui me frappe encore dans notre quartier, c’est le nombre de rues parallèles, traces des lotissements qui ont découpé ses terrains maraîchers : rue d’Athènes, rue de Milan et rue de Liège ; rue La Bruyère et rue Chaptal ; rue Clauzel, rue de Navarin et rue Victor Massé ; rue Hippolyte Lebas et rue Choron, etc.
 


06_NDL_LF.jpg
Perspective depuis la rue Laffitte - © Daniel Bureau.
 

Mais les obliques s’y multiplient aussi, rue de Londres, rue Notre-Dame-de-Lorette, rue de Maubeuge, pour aborder en douceur les premières pentes de la colline de Montmartre, dont la rue d’Aumale donne l’exemple le plus sophistiqué avec sa pente qui monte vers le couchant.

Habitants du quartier, nous n’y voyons qu’un défaut, le manque de jardins publics.
Savoir que le 9
e est un des plus verts de Paris avec ses jardins privés en cœur d’îlot ne nous console pas. Le square de la Trinité est un parvis végétalisé plutôt qu’un square, comme le parvis minéral de St- Vincent-de-Paul dans l’arrondissement voisin. Les autres jardins sont des jardins privés ouverts au public, comme le jardin de l’hôtel Thiers, place Saint-Georges.
 


Trinité_Marquet_2.jpg
Albert Marquet - La place de la Trinité - ca 1911 - collection particulière.
 

Le seul vrai square que nous ayons est le square Montholon, qui est fragmenté en petites sections, sans doute pour paraître plus grand. La fraîcheur des ombrages ne s’offre qu’aux marcheurs sur les boulevards du Nord et du Sud.
 


Claude MIGNOT
 


_______________
 

PROGRAMME JANVIER - FÉVRIER 2019


Mercredi 30 janvier 2019 à 18 h 30
 


ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DE 9ème HISTOIRE
 


Ordre du Jour


Accueil par le président, Claude Mignot - Rapport moral par Emmanuel Fouquet - Rapport financier par Daniel Dawint - Cotisation 2019 - Renouvellement partiel du conseil d’administration - Point sur les activités prévues en 2019 - Questions diverses.

Si vous n’êtes pas en mesure d’assister à l’Assemblée Générale, nous vous remercions de nous faire parvenir un pouvoir (par courrier ou par e.mail)

L’assemblée sera suivie d’une conférence d’Aline Boutillon, membre du conseil d’administration de 9ème Histoire, portant sur :
« Les décors fixés sous verre des boutiques parisiennes »

 


Petit_versailles_de_paris.jpg

 


À l'occasion des Expositions Universelles organisées à Paris les boutiques font souvent peau neuve, les boulangeries, les crémeries et les charcuteries se dotent de fixés sous verre, qui orneront devantures et plafonds.
La plupart de ces décors typiquement parisiens ont hélas disparu, mais il en subsiste tout de même un certain nombre et le 9e arrondissement s'enorgueillit d'en posséder encore quelques-uns. On aura ici un aperçu du savoir-faire de ces artisans du passé.


Lieu : Salle du Conseil de la mairie du 9e

Rendez-vous dès 18 h pour le pointage.
 


Cette manifestation est réservée aux adhérents de 9ème Histoire
 

_______________

 


Jeudi 7 février 2019 à 10 h 30

 


Vierge_Laferrière.jpg
 


L’église grecque orthodoxe
des Saints-Constantin-et-Hélène

 

                      

Troisième visite sous la conduite de Pier Bakus, vice-président du conseil paroissial de l’église grecque orthodoxe des Saints-Constantin-et-Hélène et d’Isabelle Delacroix, iconographe.

Pour ceux qui n’ont pu participer aux deux visites précédentes, venez découvrir l’église orthodoxe  grecque appartenant au patriarcat œcuménique de Constantinople. Créée en 1936, cette église de taille modeste est située au rez-de-chaussée d’un d’immeuble d’habitation 2 bis, rue Laferrière. D’architecture intérieure simple, elle est dotée de la traditionnelle iconostase isolant le chœur et d’un décor d’icônes. La communauté grecque orthodoxe en est propriétaire depuis 1953. Cette visite permettra de mieux connaitre la communauté qui s’y réunit et les caractéristiques de la religion orthodoxe qu’elle pratique. 


Lieu : 2 bis, rue Laferrière.

RDV sur place : 10 h 15
 


À l’issue de cette visite, une promenade commentée de la discrète rue Laferrière, ancien passage en forme d’arc de cercle qui a vu naître Stéphane Mallarmé au n°12, et chère à Maupassant, vous sera proposée par Didier Chagnas, administrateur de 9ème Histoire.
 


IMPORTANT : Le groupe étant limité à 20 personnes, merci de bien vouloir vous inscrire exclusivement le vendredi 1er février 2019 auprès d’Aline Boutillon, de préférence par mail : aboutillon@neuf.fr,  ou par téléphone au : 01 45 26 31 48 (entre 9h et 11h), visite réservée aux adhérents à jour de leur cotisation.


Cette visite est réservée aux adhérents de 9ème Histoire

 

_______________

 


Mercredi 13 février 2019 à 18 h 30
 


Maurice Ravel, Paris et le 9e arrondissement
 


maurice_ravel copie.jpg
 


Conférence de Manuel Cornejo, président des Amis de Maurice Ravel
 


Au cours de cette conférence, Manuel Cornejo évoquera les liens du compositeur Maurice Ravel (1875-1937) avec la ville de Paris et notamment ses attaches avec le 9e arrondissement où il vécut durablement, et où il revint régulièrement une fois installé en 1921 à Montfort-l’Amaury. La vidéoconférence s’appuiera sur la biographie et les écrits du musicien ainsi que sur divers documents d’archives.


Lieu : Salle du Conseil de la mairie du 9e


Cette manifestation est ouverte à tous
 

_______________
 


Lundi 18 février 2019 à 14 h 30
 


Les salons de l’Hôtel de Ville de Paris
 


Salon_hoteldeville.jpg
 


Visite sous la conduite de Séverine Roseau, conférencière
 


De la « Maison aux Piliers » (1141) devenue siège de la municipalité parisienne en 1357, en passant par l’Hôtel de Ville de l’Italien Boccador agrandi au début du XIXe siècle, jusqu’au bâtiment Renaissance actuel de Théodore Ballu (l’architecte de l’église de la Trinité) et d’Édouard Deperthes, l’édifice a connu bien des vicissitudes et non des moindres puisqu’il fut entièrement incendié en 1871, lors de la Commune.

La visite permettra de découvrir les salons de réception dont la Salle des Fêtes, réplique de la Galerie des Glaces de Versailles, et la Salle du Conseil (sous réserve de leur disponibilité).


Lieu : Hôtel de Ville, 3, rue Lobau

Rendez-vous sur place : 14 h 15. Se munir de sa carte d’identité SVP
 


IMPORTANT : Le groupe étant limité à 50 personnes, merci de bien vouloir vous inscrire exclusivement le vendredi 8 février auprès d’Aline Boutillon, de préférence par mail : aboutillon@neuf.fr,  ou par téléphone au : 01 45 26 31 48 (entre 9h et 11h), visite réservée aux adhérents à jour de leur cotisation.


Cette visite est réservée aux adhérents de 9ème Histoire


 

_______________



 

 

Réalisation: ParC Design

Opéra Garnier - Détails des groupes La Musique Instrumentale
et Le Drame Lyrique
© D. Bureau


© 9ème Histoire 2001-2019