Publications
Vie Culturelle
Quoi de neuf sur le Site?
(depuis 10 jours)
Articles
À NOTER À VOIR
19/09/2017 : - Liu Bolin
 ↑  
Calendrier
 ↑  
Recherche
Recherche
 ↑  
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
 ↑  
Modérateur
Votre Espace Abonné
Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe

 ↑  
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

 ↑  
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.neufhistoire.fr/data/fr-articles.xml

LE GOLF DROUOT (1955 – 1981) TEMPLE DU ROCK

« Le départ de tout, c’était le Golf Drouot » disait André Beucher, guitariste rythmique.

À la fin des années 50, Henri Leproux, barman et chanteur de charme à ses heures au Golf Drouot -2 rue Drouot, au-dessus du Café d’Angleterre, à l’angle du Boulevard Montmartre- suggère à Colette Perdrix, la propriétaire du lieu, de réveiller un « minigolf assoupi »… en y installant d’abord un salon de thé, puis un pick-up et, enfin, un juke-box Seeburg (le fin du fin des juke-boxes de l’époque!). C’est ainsi que s’est créée la première discothèque rock de Paris !

Golf_Drouot_1955.jpg  Golf_Drouot.jpg
Le Golf Drouot dans les années 1960

Au début, ne s’y produisent que des groupes : les Kiwis (sponsorisés par le cirage !), les Chaussettes Noires (sponsorisées par les chaussettes Stemm…) dont le chanteur Claude Moine - alias Mr.Schmoll - devient vite Eddy Mitchell, les Pirates qui chantent du Presley…

7772595158_henri-leproux-a-gauche-aux-cote-de-johnny-hallyday-et-eddy-mitchell.jpg  Golf_Drouot_vu_de_Belgique.jpg
Heni Leproux - Johnny Halliday - Eddy Mitchell                             Gene Vincent - Henri Leproux  - Eddy Mitchell

Johnny Hallyday y chante en février 1960 et sort un premier disque  en 1962. Le vendredi soir le « Tremplin du Golf » donne le micro à des inconnus et leur permet de tenter leur chance. Certains deviendront célèbres : Long Chris, Les Cyclones avec Dutronc, Vince Taylor, Les Daltons

C’est le succès pour le Golf et bientôt la célébrité. Les Rolling Stones y passent pour une séance photo, en 1965 David Bowie est là. Johnny, Dutronc, Hardy sont appelés « la bande de la Trinité ».

Leproux_Vince_Taylor_1962.jpg Seeburg.jpg Taylor_Leproux_1962.jpg
Vince Taylor et Henri Leproux                 Juke-Box Seeburg                                   Affiche du Golf 1962

En 1981, la validité de la licence du Golf Drouot est contestée et l’établissement ferme. Actuellemet c’est un « Mac Do » qui occupe le rez-de-chaussée de l’immeuble…

Paris_Update_Golf_Drouot_plaque.jpg  1395738-robin-leproux-alain-chamfort-950x0-2.jpg
Robin Leproux (fils d'Henri Leproux) et Alain Chamfort au cours du dévoilement de la plaque Golf Drouot

En 2014, une plaque a été dévoilée à l’initiative de la mairie du 9e au 2 rue Drouot avec plusieurs anciens du Golf dont Alain Chamfort, Michel Jonasz, Danyel Gérard… et de nombreux fans. On estime à 6.000 environ le nombre de groupes, d’orchestres et de chanteurs connus ou inconnus, qui se sont produits au Golf Drouot au cours de cette vingtaine d’années !

Nostalgie quand tu nous tiens !

Françoise ROBERT

Sources :
« Je me souviens du 9e » de Sonia Kronlund (Editions Parigramme)
« Hauts Lieux Disparus » de François Legrand (Editions Parigramme)
Site Mémoire Rock 60/70


Catégorie : - Fiches Express-Hauts Lieux
Page lue 668 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

 

Réalisation: ParC Design
 

Bandeaux tête et pied de page:
Détail des verrières du Printemps Haussmann.
© Daniel Bureau


© 9ème Histoire 2001-2017