Publications
Vie Culturelle
Quoi de neuf sur le Site?
(depuis 12 jours)
 ↑  
Calendrier
 ↑  
Recherche
Recherche
 ↑  
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
 ↑  
Modérateur
Votre Espace Abonné
Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe

 ↑  
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

 ↑  
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.neufhistoire.fr/data/fr-articles.xml

58_NDL.jpg Hall.jpg

EUGÈNE DELACROIX

AU 58, RUE NOTRE-DAME-DE-LORETTE

C’est ici [1] qu’il a eu son atelier et son appartement pendant douze ans, de 1844 à 1857, et qu'Eugène Delacroix a peint quelques unes de ses grandes toiles : « Christ en croix », « Christ sur le lac de Génésareth », ainsi que des tableaux d’animaux : lions, tigres…

Il s’était installé rive droite après avoir toujours travaillé et vécu rive gauche (surtout rue Visconti pendant neuf ans) pour rejoindre George Sand et Frédéric Chopin établis square d’Orléans : « je suis bien heureux à présent de la pensée que je vais être votre voisin ».

Plaque_Sand.jpg  Plaque_Chopin.jpg

Il admire Chopin : « j’ai des tête-à-tête à perte de vue avec Chopin, que j’aime beaucoup et qui est un homme de distinction rare. C’est le plus vrai artiste que j’aie rencontré. Il est de ceux, un petit nombre, qu’on peut admirer et estimer »

Sa maîtresse, la baronne de Forget, n’est pas étrangère non plus à son installation rue Notre-Dame-de-Lorette : elle habite 19, rue de la Rochefoucauld dans un bel hôtel du 18e, au milieu d’un grand parc où sa mère, Madame de Lavalette [2] peut trouver le repos après les péripéties de l’évasion de son mari.

Lavalette_02.jpg
Bas-relief du tombeau de la famille de Lavalette au cimetière du Père Lachaise

Sa description des « Lorettes » qui habitent le quartier est très connue : « le premier objet qui a frappé les yeux de ma vertu, en arrivant, ç’a été une magnifique Lorette de la grande espèce, toute vêtue de satin et de velours noir qui, en descendant de cabriolet et avec une insouciance de déesse, m’a laissé voir sa jambe jusqu’au nombril. Je passe sous silence les autres rencontres auxquelles j’ai déjà été exposé, et qui me feront peut-être chanceler dans le chemin de la sagesse. »

Il travaille beaucoup, publie des critiques, est élu à l’Institut, a une vie mondaine: pour un soir de fête chez Alexandre Dumas, square d'Orléans, il peint une fresque sur un mur entier de l'appartement (dont il ne restera d'ailleurs aucune trace).
Sa santé se dégrade, il a été très affecté par la séparation de
Sand et Chopin, et la nécessité d’aller à St Sulpice travailler à sa chapelle et de remonter « sa montagne » le font partir.

Heliodore.jpg st_Michel_2.jpg
Héliodore chassé du temple - Lutte de Jacob avec l'ange                                                   St Michel terrassant le dragon         

Il passe la fin de sa vie, rue de Furstemberg, son « repaire » devenu à présent le Musée Delacroix. Il meurt en 1863 adulé de tous les artistes (Fantin-Latour, Baudelaire entre autres).

Hommage.jpg
Hommage à Delacroix par Fantin-Latour (1864). On reconnaît notamment Fantin-Latour, Manet et Baudelaire entourant le portrait de Delacroix.

ps : À quelques numéros du 58, rue Notre-Dame-de-Lorette naissait en 1848 Paul Gauguin.

Françoise ROBERT

 

[1]  Précisions de Didier Chagnas: La façade néoclassique que l’on peut voir au 58 rue Notre-Dame-de-Lorette est tardive. C’est celle du cabaret Le Jockey Club de Montmartre fondé en 1892 par Maxime Lisbonne, exploité jusqu’en 1905. Le rez-de-chaussée a été modifié à plusieurs reprises, sans respect pour l’architecture « Grand Trianon » fin 19e siècle du 1er étage. L’ancien atelier de Delacroix existe toujours. On ne peut pas le voir depuis la rue. Il a été vendu il y a quelques années à un particulier, cloisonné et transformé en appartement. L’entrée, large vestibule avec des bas-reliefs et bustes est restée en l’état.

[2] Son mari s’était évadé en 1815 de la Conciergerie et elle avait pris sa place.

© F. Robert-2016 © 9e Histoire - 2016

 


Catégorie : - Fiches Express-Figures du 9e
Page lue 371 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

 

Réalisation: ParC Design

© 9ème Histoire 2001-2016