En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 

Publications

Recherche

Recherche
 ↑  

Vie Culturelle

Quoi de neuf sur le Site

Calendrier

 ↑  

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
 ↑  

Modérateur

Votre Espace Abonné


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>

 ↑  

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

 ↑  

Les Salons Pleyel - juin 2019

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.neufhistoire.fr/data/fr-articles.xml


Cromot_2.jpg
Les participants de 9ème Histoire pendant le mini-concert de Thomas Carré.

 



L’Hôtel Cromot du Bourg et les salons Pleyel

 


Extrait d’une lettre de Frédéric Chopin envoyée à sa famille après son arrivée à Paris, le 5 octobre 1831:
« Je suis arrivé à Paris sans trop de peine, mais à grand frais. Quelle curieuse ville ! Tous les français sautillent et jacassent, même quand ils n’ont plus un sou … Je suis content de ce que j’ai trouvé dans cette ville : les premiers musiciens et le premier Opéra du monde. Sans doute y resterai-je plus que je ne le pensais. Non que j’y sois tellement bien, mais parce qu’il est possible que, peu à peu, je parvienne à l’être …

J’habite 27, boulevard Poissonnière *, au cinquième étage. Tu ne pourrais croire combien mon logement est joli ! J’ai une petite chambre au délicieux mobilier d’acajou, avec un balcon donnant sur les boulevards, d’où je découvre Paris de Montmartre au Panthéon. Bien des gens m’envient cette vue, mais personne mon escalier. Porté par le vent, je suis arrivé ici. On y respire doucement, mais peut-être est-ce pourquoi on y soupire davantage. Paris, c’est tout ce que l’on veut. »   

* C’est à cette adresse que Chopin, venant de Pologne et après un séjour en Autriche puis en Allemagne, habitait encore, lorsqu’il donna son premier concert à Paris le 25 février 1832. La même année, il viendra habiter quelques semaines plus tard au 4 de la tranquille Cité Bergère.


***
 


C’est un groupe de près de 40 adhérents de 9ème histoire qui a pu découvrir en compagnie d’Emmanuel Fouquet, mardi 4 Juin, les Salons Pleyel de l’Hôtel Cromot du Bourg restaurés après plus de deux ans de travaux. C’est aussi grâce à l’amabilité de Pierre-François Lelouet, président de la société Nelly Rodi, importante agence de création artistique, qui occupe désormais les fameux salons, que cette visite a été rendue possible, il convient de l’en remercier ici.

 La visite a pu débuter après avoir laissé passer le violent orage qui s’est abattu sur le quartier quelques minutes avant le début prévu de celle-ci … C’est donc dans une cour presque sèche qu’Emmanuel Fouquet a commencé à parler de l’historique du lieu depuis le début du XVIIIe siècle au temps du clos Cadet, jusqu’à la toute dernière restauration qui s’est achevée en 2018.

Une visite qui s’est déroulée en trois parties : évocation d’abord des différentes phases de la construction du site et de ses diverses occupations, puis visite des salons du premier étage et enfin, dans le grand salon, rappel de l’époque Pleyel et de la présence de Chopin dans ces lieux.

Thomas Carré, jeune pianiste de talent, élève de Carolyn Shuster, organiste titulaire à l’église de la Trinité, a alors pu conclure cette visite en jouant trois morceaux célèbres tirés de l’œuvre de Fréderic Chopin : deux valses et une fantaisie-impromptu. Qu’il en soit ici également remercié ainsi que Jean Aubert, ancien président de 9ème Histoire et conservateur général honoraire du patrimoine, pour son aide précieuse dans les commentaires concernant la décoration intérieure des lieux !

Pour plus d’informations sur l’Hôtel Cromot du Bourg, les Salons Pleyel et Chopin, vous pouvez consulter l’article correspondant sur notre site en suivant ce lien.
 



Enfilade salons restaurés.jpg
L'enfilade des salons Pleyel après réfection.
 


EF-9H
 


© 9ème Histoire - 2019


Date de création : 06/06/2019 : 20:26
Catégorie : Publications de 9ème Histoire - Echos du Terrain
Page lue 40 fois


Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

 

Réalisation: ParC Design

Mascarons de façades du 9e
© D. Bureau


© 9ème Histoire 2001-2019